25 AOÛT / D’AOST

date 25ESTANC #8 : Ròca blanca, Arcaishon, Biganòs

Adishatz ! Dia numéro uèit : que ns’encaminèm ua setmana a, dab las nostas chancas, bicicletas, mapas, saca de dormir, boèitas de pastèr, mapas IGN e créma d’arnica. Uèi diluns, l’etapa qu’ei tranquilòta. Plusieurs péripéties de préparatifs lors des demandes d’autorisation (une route dangereuse, une forêt « fragile » nécessitant un accord de l’ONF pour la traverser) nous poussaient à simplifier le loooooong trajet Sanguinet – Arcachon – Biganos, en faisant deux groupes de Chancaires, au départ de la Ròca Blanca (dune du Pilat). Les troupes fraîches sont arrivées à Sanguinet dans la nuit, une fois le parc à échasses d’Hestivoc démonté. Aujourd’hui lundi, la Chancada a deux rendez-vous : avec le Cercle de Voile d’Arcachon à la mi-journée pour faire un tour de pinasse, sur l’île aux oiseaux, et voir enfin les fameuses cabanes tchanquées. Tchanquées… tchanques… chancas… chancaires… Chancada… Vous suivez ? Puis, en fin d’après-midi, rendez-vous à la maison des jeunes de Biganos, pour faire découvrir les échasses, les chants et danses gascons.

IMG_0496 adishatz(un bateau « Adichats »… Nous, on a pris une pinasse, bateau endémique du bassin)

Nos hôtes de Sanguinet, toujours aussi adorables, nous avancent donc jusqu’à la Dune du Pilat : la Ròca Blanca. De là-haut, on surplombe la grande étendue verte et noire de la forêt de la Teste. Magnifique, paraît-il, avec des pins très anciens, bien plus que leurs voisins de la haute Lande. On se la rêvait cette forêt-mère, Maurice et Lola avait repéré le trajet… Mais le planning et les rendez-vous avec nos hôtes ne nous le permettent pas. On fait deux groupes, l’un pour effectuer le trajet : Ròca Blanca – Arcaishon, l’autre : le Teich – Biganos, le premier rejoignant le deuxième (en voiture) là où il en est de l’étape une fois le tour de bateau terminé.

IMG_0433 pila

IMG_0438 pila tropa net

Matinée touristique donc, un peu de repos avant d’attaquer les derniers jours et d’arriver frais à Bordeaux. Souvenez-vous, les 45 bornes Labouheyre-Ychoux-Sanguinet, c’était tout droit, caniculaire et harassant… Alors autant dire qu’un tour de pinasse jusqu’à l’île aux oiseaux, les pieds dans l’eau, avec du punch à l’apéro, ça s’aborde sans culpabilité. On en reste sans voix, l’endroit est exceptionnel.

Finalement, le deuxième groupe a été très rapide, et attend les marins d’eau douce avec une heure d’avance à la Maison des Jeunes de Biganos. Les jeunes boïens (= de Biganos) ont préparé l’accueil avec une banderole : « bienvenue aux échassiers basques ». Ahem hum… Déjà que tout le monde situe par erreur Anglet au Pays Basque, ville de départ de la Chancada, maintenant c’est carrément les échassiers qui sont basques :) Réajustement-rigolade, pédagogie-chambrage, et c’est oublié. Les boïens sont gascons comme nous, et merci à eux pour leur accueil simple et chaleureux.

IMG_0488 cabane tchanquée

Après quelques chants, un bon buffet et quelques coups de rouge, les historiens du bassin d’Arcachon nous content la vie de Sylvain Dornon, le boulanger-échassier qui relia Paris à Moscou en échasses, entre autres périples incroyables. Autre moment déterminant contemporain de Dornon, dont on prend désormais toute la mesure : 1857, la date à laquelle Napoléon décrèta la plantation des pins sur le territoire gascon, et signa ainsi la fin de la pratique de l’échasse dans la Landes, et le déclin du pastoralisme.

Le saviez-vous ? Arcachon est une ville toute neuve, qui n’était qu’un quartier de la Teste de Buch (à prononcer « Buc » en lenga nosta). Que n’aprenem fòrt sus aquera laca d’Arcaishon, parçan deus bèths e deus estonants. Presents, cantas navèras, arriders d’adolescents… Que tornam partir dab las pòchas plenhadas de bròias causas. 

Merci la Maison des Jeunes, merci Sandrine, merci les adjoints de la municipalité, merci les historiens du Bassin d’Arcachon… Siitz hardits en lo vòste bròi Païs de Buc ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>