13 AOÛT 2015

13 aoûtBaiona – Jorn #1 – Bayonne

Adishatz monde ! Planvienuts a la Chancada, la passejada capvath Gasconha a chancas. Premier jour : la place des gascons investie, un sacré beau passa-carrèra, et une météo capricieuse.

D’abord, en fin de matinée, le parc à échasses est monté place des gascons. Ací Gasconha y installe les quilles. Òc-bi Aquitània et Esquiròt, parents d’élèves de l’école bilingue de Saint Martin de Seignanx, présentent sur leur stand de la littérature jeune public en occitan et informent sur le bilinguisme à l’école. Los Pingorlats que cantan, cauhant-se la vutz peu Pit de D’Acqs ! Côté initiation échasses, les premiers curieux viennent s’essayer : familles, jeunes festaires en route pour Dax, élu municipal, journalistes télé… Un point de rencontre qui donne l’occasion aux assidus supporters de découvrir le trajet 2015, ou simplement de se rencontrer.

IMG_8353IMG_8316 IMG_8340La traversée de la Gascogne commence dans la ville de Bayonne, qui nous est chère. À peine remis de ses fêtes, on réapprivoise la cité en la parcourant de Sainte-Croix jusqu’aux Arènes. Avenue du Béarn, avenue de Mounedé, avenue de Plantoum, rue Daniel Argote, Boulevard Jean d’Amou… Nous sommes une vingtaine d’échassiers, encadrés par le vélo-chancat et les fameux vélos-remorques, les amis musiciens nous accompagnent : los hrairs Masseillou, l’Adrien de Ledeuish, lo Jaqueish, e los musicians e cantaires de Sent Pèr. B’èm ua bròia tropa ! Sous l’œil curieux des équipes télé France 3 Euskal Herria et Viure al País.

Niveau météo, on passe entre les gouttes. Au moment d’entrer dans la rue piétonne Sainte Catherine, le patron du café « le Square gourmand » sort de son établissement, ouvre grand les bras, et nous propose un coup à boire. Bien que l’Académia gascona nous attende avec une belle collation quelques mètres plus loin, ça ne se refuse pas :)

IMG_8370

 

Lo velò-chancat

IMG_8389 IMG_8406Estanquet Académia gascona

Au bout de la rue Sainte Catherine, place de la République, on entonne le Salut Baiona, on trinque avec nos hôtes de l’Académia Gascona, on papote avec les passants qui suivent le cortège, les yeux ébahis. Plaça de la Republica, pont Sent Esperit : oooof la ventòla !!! En passant au-dessus de l’Adour en échasses, on se fait chahuter par le vent. Le ciel est gris, noir, traversé par quelques rayons de soleil. La pluie nous surprend sur le pont Mayou, on s’abrite sous les arcades de l’hôtel de ville. Le soleil revient sur l’avenue Foch, jusqu’aux Arènes.

IMG_8413Tout l’après-midi Aux Arènes, les techniciens et musiciens de Xarnege ont joué aus estujòus avec les intempéries. Finalement, la pluie reprend le dessus, et le concert prévu à 19h30 en fin de passa-carrèra est annulé ! Quelle déception de ne pas pouvoir terminer la journée sur ce beau moment tant attendu… Il n’y a plus qu’à chanter, en attendant le préambule de la corrida portugaise.

Vous avez dit portugaise ? Comme la culture d’origine des habitants du quartier autour de la place des gascons. De quoi tisser des liens avec l’occitan. Comme pour cette maman, qui feuilletant une livre jeunesse sur le stand Òc-Bi Aquitània, a découvert combien le portugais et l’occitan étaient proches. Parfois même à s’y méprendre. Ce livre se glissera sans doute dans la bibliothèque de la famille lusophone. Bientôt occitanophone ? Qui sait…

À 21h, nous sommes conviés à faire un tour d’Arènes, en introduction à la corrida portugaise, pour marquer le début de cette Chancada auprès du public bayonnais. 20h45, on rechausse les chancas. On se dirige vers la Plaza de Toros, longeant en silence les rangées de chevaux aprêtés, aux crinières tressées et couverts de tissus délicats.

IMG_8436Vient notre tour de faire un tour de piste. On chante Salut Baiona, chanson tube de la Chancada, cheminant tous ensemble dans le cercle. L’harmonie au dernier étage des gradins reprend le morceau, avec cuivres, bois, percussions… On tend l’oreille pour attraper leur tonalité : Salut Baiona, petita flor, pròcha la Niva, pròcha l’Ador, mainada a la verva gascona, charmanta e gaujosa citat, on respiran la libertat, salut Baioooooonaaaa !

Allez hop, le tour est joué. On plie le matériel, et on se dirige vers l’Espaci Gascon de Baroja, chez Ací Gasconha à Anglet. Un bon repas nous y attend, offerts à tous les participants aux passa-carrèra. Mercés hòrt ! L’équipe de demain y dort, pour repartir de la Poterne direction Urt, par le chemin de halage, avec un estanc au lac d’Arbèou.

Un mercés deus grans a Ací Gasconha, l’Académia Gascona, Esquiròt & Òc-Bi Aquitània d’aver arcuelhut e sostienut l’equipa de la Chancada, peu purmèr jorn. Mercés a Olivièr Baratchart director de las Arènas, mercés a l’equipa de la Vila de Baiona : Yves Ugalde, Cyril Laiguillon, Philippe Mahou e Virginie Diribarne. Mercés aus musicaires de Xarnege ! Tà un aut’còp solide !

Tà doman, tostemps en Baish-Ador : rdv au pòrt d’Urt. Potons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>